•  

    La photo du vendredi, c'est reparti!

    A partir d'aujourd'hui, je vous retrouverai chaque semaine avec une image (ou plusieurs peut-être) sur le thème du cheminementDepuis quelques mois, je récolte au gré de mes randonnées ces marques rencontrées au bord du sentier: panneaux indicateurs, peintures de balisage ou autres signes permettant de suivre le bon chemin et de ne pas se perdre! De manière générale, les sentiers de randonnée sont très bien balisés en Suisse. Cantons et communes s'attachent à entretenir plus de 65000 km de chemins pédestres grâce surtout à des associations de randonnée et à de nombreux bénévoles.

    Après vous avoir invités à la pause durant 52 semaines, vous voici donc bien reposés et sûrement  prêts à vous mettre en chemin! Je vous propose de m'accompagner à suivre le sentier, à marcher dans la nature, au rythme du pas, vagabonder sans courir. L'important n'est pas le but, sommet ou col, mais l'avancée, la progression et la découverte de toutes ces merveilles qui s'offrent à nos sens au bord du chemin ou au loin dans les paysages.

    Pour ce premier article, je vous emmène vers le Piz Umbrail (Val Müstair).

    Cheminement (1)

     

    Quand le sentier se fait plus discret sur le terrain, que les arbres et rochers font défaut pour tracer le balisage à la peinture, on apprécie ces solides piquets bien ancrés au sol, visibles de loin qui nous permettent de cheminer l'esprit libre, sans se soucier de l'itinéraire.

    Plus haut vers le sommet, le tracé devient plus escarpé, soumis aux conditions difficiles d'une pente rocheuse où les cailloux dévalent, on se concentre sur ses pieds, on repère une marque après l'autre et on progresse plus lentement... mais on avance quand même!

    Cheminement (1)

     

    Un reportage sur cette magnifique randonnée au Piz Umbrail pour tout bientôt!


    4 commentaires
  •  

    L'architecture des villages des Grisons, et surtout celle d'Engadine et du Val Müstair, diffère de celle qu'on rencontre dans les autres régions des Alpes suisses. Généralement, les constructions sont en bois, mais ici, la pierre domine. Les maisons sont massives, cossues...

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    ... les façades joliment décorées, surtout le tour des fenêtres...

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Celles-ci sont petites et pour permettre l'entrée de la lumière malgré des murs très épais, le bord des fenêtre s'élargit vers l'extérieur.

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Petits rideaux comme je les aime...

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    ... même à la fenêtre de notre chambre d'hôtel...

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    ... et bien sûr des géraniums partout!

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Le petit hôtel dans lequel nous avons logé est décoré avec goût, de manière typique. Dans la salle du petit déjeuner, des nappes et décorations en points de croix.

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Et dans les étages, partout des objets anciens. J'ai particulièrement repéré le matériel destiné au travail de la laine et du lin: cardage, filage, ourdissage...

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Les propriétaires de l'hôtel semblent particulièrement attachés aux rouets anciens, on en trouve dans tous les coins.

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Le village de Santa Maria perpétue la tradition du tissage, un atelier y est installé où travaillent plusieurs tisserandes et couturières, la Chasa da Tessanda. Une magnifique production artisanale mais qui a malheureusement son prix. Dans la boutique je bave devant divers produits dont les linges de cuisines... à 98.- pièce... 

    Je passe un moment à admirer le travail d'une tisserande...

    Val Müstair (4)... Santa Maria

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     

    Que c'est beau un métier à tisser et les ouvrages tissés à la main!

    Val Müstair (4)... Santa Maria

     


    2 commentaires
  •  

    Temps idéal ce dimanche pour rester un moment avec mes fils et aiguilles sur le bord de ma table. Broder quelques fleurs pour oublier la pluie!

    Sur le bord de ma table... fleurs en conserve

    Sur le bord de ma table... fleurs en conserve

    Sur le bord de ma table... fleurs en conserve

     

    Encore un peu de travail pour le montage, mais ce sera bientôt terminé, patience!

    Belle semaine!


    6 commentaires
  •  

    Je continue de mettre en conserve des broderies! J'ai trouvé des boîtes rondes...

    Broderie en conserve...ça continue

     

    ... histoire de changer un peu le format!

    Broderie en conserve...ça continue

     

    Broderie en cours... à suivre!

    Broderie en conserve...ça continue

     


    3 commentaires
  •  

    L'automne continue de m'inspirer. En regardant à travers le velux de ma salle de bain, je peux admirer un grand chêne qui commence à se dépouiller de ses feuilles séchées.

    Sous les Chênes

     

    De quoi me donner des idées pour embellir une paire de chaussons feutrés!

    Sous les Chênes

     

    Je me suis lancée à partir d'un kit de pelotes de laine acheté chez Jakob Wolle, contenant un modèle de chaussons à feutrer (en machine) vite tricotés. Au départ, j'avais dans l'idée de les broder, mais finalement, comme le thème de l'automne s'est imposé, j'ai préféré y appliquer des lainages. Les voilà parés!

    Sous les Chênes

     

    Comme je n'aime pas trop la répétition, j'ai réalisé des petits champignons sur le deuxième!

    Sous les Chênes

     

    Mon souci à présent: feuilles de chêne au pied droit ou au gauche?!

    Sous les Chênes

     

    Je crois que ça va rester comme ça!

    Sous les Chênes

     

    Belle semaine!

    Sous les Chênes


    9 commentaires
  •  

    Après une journée de grisaille et une nuit de précipitations, le ciel est nettoyé et le soleil radieux. Nous laissons la voiture à Tschierv (oui ça s'écrit comme ça, surprenant le romanche tout de même!) pour nous diriger vers le Laï (lac) da Chazfora.

    Val Müstair (3)

     

    Les sommets alentours sont maculés de blanc. Il a neigé bas...

    Val Müstair (3)

    Val Müstair (3)

     

    ... et nous nous en apercevons bien vite sur le sentier!

    Val Müstair (3)

    Val Müstair (3)

     

    Les pentes exposées au sud se réchauffent déjà...

    Val Müstair (3)

     

    ... mais plus on s'élève, plus la couverture neigeuse résiste!

    Val Müstair (3)

     

    Les mélèzes, en mode automnal, mettent le feu à la neige!

    Val Müstair (3)

     

    Leurs aiguilles ne vont pas tarder à tomber.

    Val Müstair (3)

     

    Dépouillement aussi pour les myrtilliers.

    Val Müstair (3)

     

    Nous continuons notre ascension...

    Val Müstair (3)

    Val Müstair (3)

     

    ... mais proches de l'arrivée, nos jeunes chamois filent en avant pour réserver la table du repas...

    Val Müstair (3)

     

    ... au bord du lac. Nous y voilà!

    Val Müstair (3)

    Val Müstair (3)

    Val Müstair (3)

     

    Trouver le rocher idéal pour s'installer, étendre la couverture. Il n'y a plus qu'à préparer le repas!

    Val Müstair (3)

     

    Savourer une fondue fribourgeoise avec un petit verre de blanc dans un tel cadre, seuls au monde, quel bonheur! 

    Val Müstair (3)

     

    On ne s'éternise cependant pas sur la terrasse, et alors que mes compagnons de randonnée partent vaillamment grimper encore un petit sommet, le Piz Dora à 2950...

    Val Müstair (3)

     

    ... je redescends tranquillement par le sentier.

    Val Müstair (3)

     

    La neige s'est déjà passablement retirée...

    Val Müstair (3)

     

    ... et le soleil, même en plein après-midi, commence à décliner.

    Val Müstair (3)

     

    La randonnée se termine alors que l'ombre gagne la vallée.

    Val Müstair (3)

     

    Le plan du parcours, et plus de détails ICI

    Val Müstair (3)

     


    1 commentaire
  •  

    Je vous invite à une première balade pour parcourir le Val d'Avigna, en Italie (Sudtyrol), juste à la frontière suisse. Une journée peu engageante pour partir marcher, des nuages qui traînent sur les sommets...

    Val Müstair (2)

     

    ... et du brouillard qui nous bouche la vue sur le chemin.

    Val Müstair (2)

     

    Malgré tout le décor est splendide et les couleurs des forêts qui entourent les grands pâturages du vallon apportent des taches de lumière!

    Val Müstair (2)

     

    Les nuances des mélèzes, du vert clair à l'orange, contrastent avec le vert foncé des arolles et des pins rampants.

    Val Müstair (2)

    Val Müstair (2)

     

    Nous passons par plusieurs alpages, dont celui de Mitteralm. L'endroit est calme, les bêtes sont redescendues, les maisons attendent sagement la venue de l'hiver.

    Val Müstair (2)

     

    Nous continuons de monter et le Val d'Avigna s'ouvre sur un plateau étendu.

    Le sol se fait plus maigre, plus caillouteux, la taille des arbres se réduit...

    Val Müstair (2)

     

    ... des zones humides s'étendent au bas des pentes.

    Val Müstair (2)

     

    Nous commençons à nous élever en direction du col de S-Charl.

    Val Müstair (2)

     

    Val Müstair (2)

    Val Müstair (2)

     

    Les myrtilliers ajoutent une touche de rouge!

    Val Müstair (2)

    Val Müstair (2)

     

    Encore un petit effort sur ce sentier joliment tracé dans les pierriers...

    Val Müstair (2)

     

    ... et nous voilà arrivés au col de S-Charl (2296 m). Il marque la frontière italo-helvétique. 

    Val Müstair (2)

     

    Très venteux, sans visibilité, nous ne nous y attardons pas, et redescendons par le même chemin...

    Val Müstair (2)

     

    ... en bifurquant cependant un peu plus bas pour emprunter un sentier qui longe le flanc de la montagne.

    Val Müstair (2)

     

    De là on peut admirer de magnifiques étendues de forêts alpines...

    Val Müstair (2)

     

    ... et bénéficier d'une belle vue sur le fond du vallon.

    Val Müstair (2)

     

    Plus bas, traverser de sombres forêts d'épicéas...

    Val Müstair (2)

     

    ... avant de se retrouver sur les hauts du Val Müstair et d'apercevoir le village et son monastère (sur la gauche)! Presque arrivés!

    Val Müstair (2)

     

    Petit aperçu du parcours ci-dessous et plus de détails ICI

    Val Müstair (2)

     


    1 commentaire
  •  

    Le Val Müstair, c'est un peu le Finistère de la Suisse, mais à l'est! Une vallée que l'on rejoint en traversant le pays et en passant au moins 2 cols à plus de 2000 m! Elle se situe à la frontière italienne (sud Tyrol).

    Val Müstair (1)

     

    Mis à part les magnifiques montagnes tout autour et les jolis villages, la principale attractivité culturelle de ce lieu est un couvent qui a donné son nom au village Müstair et à cette vallée: monasterium, le monastère St-Jean-Baptiste.

    Val Müstair (1)

     

    Profitant du dernier jour de vacances pluvieux, nous sommes allés le visiter.

    Édifié par Charlemagne...

    Val Müstair (1)

     

    ... couvent de moines au départ, il est habité depuis maintenant 1200 ans par des bénédictines. Il a servi de refuge à l'évêque de Coire durant les époques troublées et il a constitué un lieu de relais important entre le nord et le sud de l'Europe au cœur des Alpes.

    Val Müstair (1)

     

    Il renferme des trésors archéologiques notamment les fresques de l'église de l'époque du Haut Moyen-Age et figure au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.

    Val Müstair (1)

     

    Quelques images de l'ancien cloître et du jardin des simples...

    Val Müstair (1)

    Val Müstair (1)

    Val Müstair (1)

     

    Beaucoup de boiseries provenant des essences locales, essentiellement l'arolle.

    Val Müstair (1)

    Val Müstair (1)

     

    De vieux escaliers (dessous)

    Val Müstair (1)

     

    Les cellules anciennes des religieuses reconstituées (oh lala, il devait faire froid dans ces chambres sous le toit, on est à 1400 m d'altitude!)

    Val Müstair (1)

     

    Et des figurines de cire du XIXe produites, semble-t-il dans d'autres couvents, mais que je ne peux m'empêcher de vous montrer!

    Val Müstair (1)

     

    On dirait presque du Léa Stansal, non?

    Val Müstair (1)

    Val Müstair (1)

     

    Du joli travail!

    Val Müstair (1)

     

    Pour en savoir plus sur le monastère St-Jean-Baptiste de Müstair, c'est ICI

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique