•  

    ... c'est un itinéraire d'art urbain dans la jolie cité médiévale d'Estavayer-le-Lac.

    A l'occasion de l'Artichoke Festival, plusieurs artistes de Suisse et d'ailleurs ont mis en place des œuvres à différents endroits de la ville, des installations persistantes. Ce qui m'a motivée à aller battre le pavé à Estavayer, c'était la venue de Raquel Rodrigo, une artiste découverte ce printemps au Salon de Nantes: sa réinterprétation du point de croix m'avait vraiment séduite! Sur une façade de maison elle a mis en place tout un massif de roses! Quel bonheur de découvrir son montage!

    Artochoke...

    Artochoke...

     

    Tressage de cordes sur du treillis en métal.

    Artochoke...

     

    Il faut dire que la rose est l'emblème de cette ville qui a beaucoup de charme!

    Artochoke...

    Artochoke...

     

    Continuons la visite du parcours d'art urbain, je vous partage mes coups de cœur. Ici une grande fresque très joyeuse à partir d'origamis en matière plastique, une oeuvre de Mademoiselle Maurice.

    Artochoke...

    Artochoke...

     

    Grimpons les escaliers...

    Artochoke...

    ... pour rejoindre une esplanade qui permettra d'admirer une fresque géante peinte sur un champ par Saype: une performance extraordinaire de cet artiste qui peint sur des thèmes engagés, ici "Une histoire de point de vue" parle du grand âge. 

    Artochoke...

    Artochoke...

     

    Allez voir cette vidéo qui explique sa démarche, l'article dans le journal Le Temps est aussi intéressant et ne manquez pas d'aller découvrir sur internet ses œuvres précédentes, dont cet immense "mur" de solidarité peint à Paris sur le champ de Mars! Il va sans dire que cette performance-là ne va malheureusement pas durer...

    Poursuivons la visite avec du street art plus modeste mais aussi intéressant, une porte peinte par Levalet...

    Artochoke...

    Artochoke...

     

    ... et une autre porte sculptée à la ponceuse par LPVDA. 

    Artochoke...

     

    L'émission Passe-moi les jumelles a réalisé un très beau reportage sur cet artiste. Antoine redonne vie à de vielles planches en bois (portes ou parois) en les ponçant.

    Artochoke...

     

    D'autres artistes présentent des œuvres dans les rues d'Estavayer, mais de mon point de vue, elles sont moins originales, il s'agit surtout de fresques peintes sur des murs.

    Sur le site d'Artichoke, vous retrouvez tous les artistes.

    Je termine cette balade par quelques images d'Estavayer ville...

    Artochoke...

    Artochoke...

     

    Artichoke...

    Artochoke...

     

    ... je vous présente tout bientôt quelques images de son lac!

    Belle semaine!


    13 commentaires
  •  

    Alpage de Charavex, près de Ravoire (Martigny)

    Se poser et Pauser (40)

     

    Dans les près, une planche sous les mélèzes pour se reposer de la montée, se rafraîchir et apprécier la sérénité des lieux.

     

    Vous pouvez revoir toute la série des bancs dans "galeries photos" bordure de gauche de la page!Bancs"


    votre commentaire
  •  

    Eh bien non, boîte à mouchoirs!

    Boîte à merveilles?

     

    Un ouvrage réalisé au fil des mois en atelier avec des copines. Le point de départ: un modèle de corbeille tiré du livre de Cécile Franconie "Broderies en folie", mais qui s'est transformé en couverture pour la boîte à mouchoirs!

    Boîte à merveilles?

     

    Les broderies sont inspirées du modèle du livre...

    Boîte à merveilles?

     

    ... mais pas que! Comme d'habitude, j'ai eu du mal à suivre strictement les dessins et donc je me suis amusée!

    Boîte à merveilles?

    Boîte à merveilles?

    Boîte à merveilles?

    Boîte à merveilles?

     

    Montage sur du molleton rigide (Jeffitex), j'ai mis en place chaque face séparément. Puis je les ai cousues simplement avec un fil de perlé, ce n'est pas nécessaire que ce soit très solide...

    Boîte à merveilles?

     

    Il s'agit juste d'une couverture, le bas de la boîte est ouvert.

    Boîte à merveilles?

     

    L'ouverture pour les mouchoirs.

    Boîte à merveilles?

     

    Contente de terminer peu à peu les ouvrages commencés en 2018!

    Boîte à merveilles?

     

    ♥  ♥  ♥  ♥  ♥  ♥  ♥  ♥  ♥  ♥  ♥

    Un grand merci à vous tous qui passez par mon blog en laissant ou non un commentaire!

    Si vous avez le temps, visionnez les reportages sur l'ordinateur ou la tablette, ça vaut la peine, vous pouvez agrandir les images en cliquant dessus. Si vraiment vous n'avez pas le temps ou pas d'ordi, sur le téléphone, sélectionnez la version standard (tout tout en bas des pages). La version mobile n'est vraiment pas top!


    13 commentaires
  •  

    Retenez déjà les dates de cette 3ème édition de la Biennale des Arts Textiles contemporains qui se tiendra à Avenches, en Suisse. Une petite ville charmante, une belle palette d'artistes qui exposent et des ateliers organisés!

    3ème Biennale des Arts Textiles contemporains

     

    Pour plus de détails, faites un tour sur le site Eloge du Fil


    votre commentaire
  •  

    Par cette chaleur, prendre de l'altitude offre un peu de réconfort. Nous rejoignons donc le barrage d'Emosson (1950 m) par le train et le bus dans le but de monter au Bel-Oiseau (2650 m). D'emblée nous plongeons dans la fraîcheur car il nous faut traverser à pied 2 tunnels!

    Bel Oiseau

     

    Nous longeons la rive droite du lac d'Emosson, derrière nous tout le massif du Mont-Blanc!

    Bel Oiseau

     

    Ici aussi des lis blancs qui profite d'une belle vue!

    Bel Oiseau

     

    Les rhododendrons commencent à mettre de la couleur!

    Bel Oiseau

     

    Le niveau du lac est encore très bas et l'on aperçoit une ancienne maison près du premier barrage, digne d'une oeuvre d'art...

    Bel Oiseau

     

    ... ainsi que des rochers qui émergent, polis et sculptés par les éléments.

    Bel Oiseau

     

    Au-dessus de 2000 m, les restes de neige sont encore bien présents et contrastent avec le gris de la roche et le bleu du ciel.

    Bel Oiseau

     

    Nous quittons la route du lac pour nous engager sur le sentier qui monte.

    Bel Oiseau

     

    Alors que les rhodos nous entourent...

    Bel Oiseau

     

    ... nous découvrons de petites plantes rampantes d'un rose délicat que nous ne connaissons pas encore...

    Bel Oiseau

     

    ... nos recherches dans nos livres à notre retour nous apprennent qu'il s'agit de l'azalée des Alpes! Ravie d'avoir fait sa connaissance!

    Bel Oiseau

     

    Les températures élevées entraînent la fonte rapide de la neige et les torrents tumultueux se déchaînent!

    Bel Oiseau

    Bel Oiseau

     

    Nous nous élevons tranquillement...

    Bel Oiseau

     

    ... et le sentier disparaît bientôt sous la neige! Heureusement, Monsieur Azalée connaît bien le chemin, je le suis avec confiance!

    Bel Oiseau

     

    Au passage d'un replat, le Mont-Blanc se dévoile, ainsi que la chaîne sombre et dentelée des Perrons.

    Bel Oiseau

     

    Nous retrouvons la terre ferme du sentier sur quelques centaines de mètres avec le plaisir de croiser de nombreux coussinets de silènes acaules.

    Bel Oiseau

     

    Le sommet du Bel-Oiseau approche...

    Bel Oiseau

     

    ... nous y voilà!

    Bel Oiseau

     

    Un décor alpin avec cette neige, on se croirait en haute montagne et nous ne sommes qu'à 2650 m!

    La vue est splendide! Sur le Mont-Blanc...

    Bel Oiseau

     

    ... les Combins et la chaîne valaisanne.

    Bel Oiseau

     

    Pour redescendre, nous avons le choix entre: un plongeon dans le lac!

    Bel Oiseau

     

    Ou la descente en glissade sur les névés...

    Bel Oiseau

     

    ... tout de même un peu moins dangereuse!

    Bel Oiseau

     

    Nous retrouvons le bruit des cascades...

    Bel Oiseau

     

    ... la végétation abondante...

    Bel Oiseau

     

    ... et la fraîcheur appréciable des tunnels!

    Bel Oiseau

     

    Belle semaine!


    10 commentaires
  •  

    Cabane de Plan-Névé, au-dessus des Plan-sur-Bex

    Se poser et Pauser (39)

     

    Une pause méritée après quelques heures de marche, pour savourer la fraîcheur en altitude. Un très beau décor pour cette cabane et un chaleureux accueil.

    Se poser et Pauser (39)

     

    Une randonnée effectuée en juillet 2018 que vous pouvez retrouver ICI


    votre commentaire
  •  

    Effectivement ça sent vraiment l'été au bord du sentier quand on aperçoit les premiers rhododendrons...

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    ... et qu'il y a du monde qui semble les apprécier aussi!

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    La belle saison est là quand l'eau ruisselle de partout et que les grassettes (des plantes carnivores) se déploient les pieds dans la flotte!

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    L'été accueille les lis des Alpes...

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    ... et certains profitent bien du soleil et de la vue!

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    Quand les fleurs étoilées des joubarbes explosent dans la lumière vive, c'est vraiment l'été!

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    Et voilà que la neige a quitté le fond du Vallon de Van pour faire place à la blancheur des renoncules à feuilles d'aconit, quelle bonheur de savoir que les vaches ne vont pas tarder à monter à l'alpage pour la saison estivale...

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    ... et quel privilège de fouler sous nos pieds des plates-bandes où s'éparpillent des taches bleutées...

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

    Au bord du chemin... c'est l'été

     

    Tant de beauté offerte gratuitement, merci l'été!

    Au bord du chemin... c'est l'été


    4 commentaires
  •  

    Sur ma table, plusieurs ouvrages sont en cours de montage (à voir tout bientôt!) qui me demandent du temps, mais je profite des petits instants libres pour avancer ma broderie commencée lors de l’atelier à Nantes avec Dijanne Cevaal (voir ICI).

    Joyeuse broderie

     

    Trois applications sont maintenant terminées...

    Joyeuse broderie

     

    ... c'est vraiment un grand plaisir de travailler de cette façon: quelques fils de coton perlé de couleur contrastée, quelques points de broderie, rien de compliqué, et on joue avec l'impression noire sur le tissu de manière totalement libre!

    Joyeuse broderie

    Joyeuse broderie

     

    Mon défi: trouver comment mettre en valeur ce travail: sac, pochette, coussin?

    Une affaire à suivre, c'est sûr!


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique