• Cheminement (33)

     

    Six Jeurs, vers Emosson

    Cheminement (33)

     

    Quand le sentier croise des paravalanches, on est toujours impressionné par ces constructions...

    Cheminement (33)

     

    ... que l'on franchit par des passages aménagés expressément pour les randonneurs.

    Cheminement (33)

     

    Ces barrières paraissent démesurées!

    Cheminement (33)

     

    Et pourtant, en hiver quand la neige s'accumule, ils sont d'une importance majeure pour protéger les populations environnantes. La gestion des avalanches est d'ailleurs inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2018.

    Depuis que l’homme parcourt les Alpes, qu’il s’y installe à demeure ou s’y déplace en tant que touriste, les avalanches ont représenté pour lui un danger omniprésent. La gestion de cette menace repose dès lors sur une tradition séculaire. Aujourd’hui encore, la Suisse doit imaginer et mobiliser les moyens nécessaires à protéger ses habitants des avalanches. Il n’est donc pas surprenant qu’aucun pays n’ait, autant que la Suisse, cherché opiniâtrement des solutions à la gestion des avalanches, ni mis en place aussi rapidement et développé à un tel degré de perfection le dispositif actuel de protection. Pourtant, même les technologies les plus récentes ne sont efficaces qu’associées à l’expérience héritée et au savoir accumulé dans notre pays au cours des siècles. L’UNESCO met en valeur ce trésor de compétences avec sa décision d’inscrire la gestion des avalanches au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

    Texte repris d'un article du CAS (Club Alpin Suisse) novembre 2018

    Merci à ceux qui veillent sur notre protection!


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :