•   

    Lac de Morat

    Se poser et pauser (33)

     

    Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
    Suspendez votre cours :
    Laissez-nous savourer les rapides délices
    Des plus beaux de nos jours !

                            Le Lac, Lamartine


    3 commentaires
  •  

    La broderie de la dernière page de mon livre textile est terminée...

    Tataki zomé brodé

     

    Des graminées, diverses fleurs revisitées comme la chélidoine.

    Tataki zomé brodé

     

    Des petites bébêtes, bien sûr!

    Tataki zomé brodé

    Tataki zomé brodé

     

    Un joli scarabée bleu...

    Tataki zomé brodé

     

    ... en hommage à cette petite chrysomèle de l'aulne rencontrée ce printemps lors d'une balade!

    Tataki zomé brodé

     

    A présent, je m'attaque à la couverture du livre. Me voilà embarquée dans un projet de "collage textile" à partir des petits restes de tataki zomé (les essais!) et de morceaux de tissus teints avec des plantes sauvages.

    Tataki zomé brodé

     

    Des couleurs qui se marient bien avec l'intérieur du livre.

    Tataki zomé brodé

    Tataki zomé brodé

     

    Je brode en mode slow-stich, avec un fil de coton blanc, au gré de mes inspirations, je n'ai pas vraiment de plan!

    Tataki zomé brodé

    Tataki zomé brodé

     

    Millepertuis, bruyère, verge d'or, rumex, myrtilles et lichens accueillent mon aiguille, de quoi faire venir le printemps!

    Tataki zomé brodé

     


    7 commentaires
  •  

    Pour terminer mes reportages sur mon séjour à Nantes, je vous emmène en bateau, parcourir l'estuaire de la Loire, de Nantes à St-Nazaire, un voyage de 120 km.

    Incroyablement dépaysant, ce parcours réserve de nombreuses surprises artistiques et environnementales, et il permet de découvrir le patrimoine industriel (actuel et passé) de ce site. Grâce aux explications très fournies d'une guide, cette croisière m'a énormément plu! Une météo capricieuse a permis de voir le fleuve sous toutes les lumières! L'appareil photo a bien bossé!

    Nous quittons Nantes et découvrons les premières œuvres d'art contemporain qui jalonnent le parcours.

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    La grue Titan qui a échappé à la destruction et fait mémoire des anciennes activités portuaires de la ville.

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Une ancienne centrale à béton revisitée par l'artiste suisse Roman Signer qui en a fait une horloge absurde avec un pendule qui balance (on ne le voit malheureusement pas sur l'image).

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    D'anciens quais et d'anciens hangars.

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Bientôt nous commençons à croiser de gros cargos, prêts au chargement ou déchargement. Ici, ce sont les déchets de ferraille que l'on envoie vers... histoire de ne pas nous encombrer dans nos pays...

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Alors que la verdure gagne les rives du fleuve, des sculptures apparaissent sur les arbres: ouvrez l’œil, d'abord une panthère, puis des singes... (The settlers, les colons de Sarah Sze)

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Des ruines d'anciens quais, tel un mille pattes qui sort de l'eau!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Au loin, un autre bâtiment émerge...

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Quelle insolite apparition! La Maison dans la Loire de Jean-Luc Courcoult est la copie de l'auberge d'un village proche de la rive. Une maison échouée où on ne l'attend pas!

    Un poème en soi!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Nous passons devant une tour qui ressemble à un phare, mais qui est en réalité une ancienne tour à plomb: on y fabriquait des plombs pour la chasse en faisant tomber des gouttelettes de plomb liquide du haut de la tour, qui prenait ainsi une forme sphérique!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    La suite du parcours permet d'observer des rives intactes derrière lesquelles de grands espaces marécageux ont pu être préservés. Une grande diversité d'espèces végétales et animales y vit.

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Pour ma part, j'apprécie ce ciel immense qui descend jusqu'à l'horizon! Rien de tel dans nos paysages helvétiques!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    A l'horizon, justement, le ciel devient menaçant, il va falloir quitter le pont!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Derrière les vitres, nous découvrons la vie industrielle et portuaire actuelle de l'estuaire. L'usine thermique, la raffinerie de pétrole...

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    ... et heureusement, il ne s'agit que d'une averse, nous pouvons bientôt ressortir et contempler les terminaux qui se suivent!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Le majestueux pont de St-Nazaire apparaît...

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    ... et c'est là que nous pouvons découvrir l'immense chantier naval où sont fabriqués les paquebots géants, les plus grands au monde (je ne ferai pas de commentaire...)!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Débarquement à St-Nazaire...

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    ... pour manger, visiter un musée et repartir dans l'autre sens!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Même si, comme vous le savez bien, je préfère les environnements naturels, j'avoue que ces sites portuaires m'impressionnent et que ces grues si imposantes sont bien photogéniques!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    La soleil du retour offre un décor différent...

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    ... et permet de profiter d'une oeuvre d'art sans la pluie: la villa cheminée de Tatzu Nishi.

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Miroir des tours de la centrale thermique toute proche,  mais en tout petit, cette tour et sa maison habitable sert de gîte!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Voilà que nous retrouvons notre maison dans l'eau: elle a quelque peu changé en raison de la marée qui a baissé!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Nous arrivons à proximité de Nantes et passons sous le pont de Cheviré

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Une autre grue ancienne sauvée de la destruction, elle lève la patte celle-ci!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Alors que les gouttes de pluie reviennent, l'arrivée en ville nous réserve une dernière surprise!

    Nantes - Découverte de l'Estuaire

     

    Un voyage vraiment exceptionnel! Que de découvertes!

    Pour en savoir plus sur les œuvres exposées c'est ICI et sur les croisières c'est 

    Belle semaine!

     


    6 commentaires
  •  

    Nantes, Jardin des Plantes

    Se pauser et Poser (32)

     

    Flâner dans les allées de ce lieu incontournable de Nantes et même si le temps est frisquet et peu lumineux, apprécier cette diversité d'espèces et essayer d'apprendre de nouveaux noms!

    Un parc qui regorge de charme, déjà son entrée.

    Se pauser et Poser (32)

     

    Sa serre.

    Se pauser et Poser (32)

     

    Ses plates bandes et sa décoration.

    Se pauser et Poser (32)

    Se pauser et Poser (32)

     

    Ses fleurs qui nous dépaysent, car on ne les trouve pas chez nous, comme les camélias...

    Se pauser et Poser (32)

     

    ... ou les cistes si délicats.

    Se pauser et Poser (32)

     

    Ses plans d'eau animés par de nombreux canards.

    Se pauser et Poser (32)

    Se pauser et Poser (32)

    Se pauser et Poser (32)

     

    Pas de doute, des espaces qui invitent à la rêverie sous le chant des oiseaux!

    Se pauser et Poser (32)

     

    Sur l'ordinateur, n'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir!

    Sur le téléphone, pour un meilleur rendu, préférez le mode standard (choix tout en bas de page)!


    1 commentaire
  •  

    Evidemment, je ne pourrais pas vous partager tout ce que j'ai pu admirer au Salon, mais voici mon petit reportage!

    Le joie de revoir le Point de Croix Bourguignon installé sur un petit stand, du travail traditionnel toujours aussi soigné! J'en connais une qui appréciera ces décors!

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

     

    Le plaisir de voir la petite expo de Justine & Cow et de papoter avec la créatrice!

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

     

    L'éblouissement devant le travail de Pascal Jaouen, entre tradition de broderie bretonne et adaptation sur des modèles de haute couture.

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

     

    Charmée par l'ensemble des petites "bricoles" réalisées par Reiko Kato et ses élèves

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

     

    Une magnifique découverte et une belle rencontre avec l'artiste espagnole Raquel Rodrigo: elle revisite le point de croix de manière XXL.

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

     

    Elle monte des installations sur des devantures de boutiques, dans la rue...

    Un travail à quatre mains assez impressionnant, pour un résultat bluffant!

    Nantes - Divers coups de coeur

    Nantes - Divers coups de coeur

     

    Allez jeter un coup d’œil à cette vidéo pour voir à quoi ressemblent ses installations ou taper le nom de son projet "Arquicostura" sur google images, ça vaut la peine!

    Elle va d'ailleurs venir installer une oeuvre à Estavayer début juin, elle viendra pour la première fois en Suisse. Artiste à suivre!

     


    votre commentaire
  •  

    De retour de Nantes, je ne vais pas manquer de partager avec vous quelques joyeux moments, autour du fil ou autres, bien sûr! Et comme j'ai beaucoup trop de photos à trier, je commence ma série par quelques images qui concernent une artiste présente au salon Pour l'Amour du Fil, Dijanne Cevaal. J'ai découvert cette Australienne, par hasard, en farfouillant sur Pinterest et en admirant les photos de ses créations. Quand j'ai vu qu'elle exposait et donnait un atelier à Nantes, je n'ai pas hésité, trop contente de découvrir de plus près son travail! Ses plaids sont inspirés de voyages et d'aventuriers, mais aussi de son histoire personnelle.

    Nantes - Dijanne Cevaal

     

    Elle teint elle-même ses tissus, y applique généralement des coupons qu'elle a préalablement imprimés puis rebrode.

    Nantes - Dijanne Cevaal

    Nantes - Dijanne Cevaal

    Nantes - Dijanne Cevaal

    Nantes - Dijanne Cevaal

    Nantes - Dijanne Cevaal

     

    Lors du cours, Dijanne nous a montré sa technique, conseillé sur les couleurs...

    Nantes - Dijanne Cevaal

     

    ... et je suis vraiment heureuse d'avoir bien pu avancer et comprendre sa démarche durant l'après-midi de cours. Le voyage de retour en train m'a permis également de faire quelques points!

    Nantes - Dijanne Cevaal

     

    Les points de broderie sont simples, on se laisse guider par les motifs et on brode au gré de son inspiration avec du coton perlé (n°8). J'ai 4 cercles à disposition...

    Nantes - Dijanne Cevaal

     

    ... et un autre tissu imprimé que j'ai acheté en plus!

    Nantes - Dijanne Cevaal

     

    Dijanne Cevaal a publié un livre aux Editions de Saxe "Plaids nomades"

    Belle semaine à tous!


    9 commentaires
  •  

    Promenade printanière au fond de la Vallée du Trient. Nous descendons du train à Châtelard village, pour nous engager sur un sentier ombragé et joliment "moussu".

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Il va falloir malheureusement longer un bout la route de la Forclaz...

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    ... avant de descendre dans un vallon. Nous croisons quelques habitations isolées...

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    ... et nous voilà bientôt arrivés à l'emplacement des gorges de Tête Noire que nous découvrons pour la première fois.

    Une passerelle à flanc de rocher nous amène vers les cascades.

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Vue plongeante vers le torrent tout au fond, il s'agit du Trient.

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Au bout de la passerelle, une gorge très étroite d'où jaillit le vacarme de l'eau...

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    ... et des escaliers qui nous emmènent dans les profondeurs...

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    ... sous des rochers...

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    ... dans le Temple des Nymphes! Le lieu porte bien son nom, c'est splendides!

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Entre les rochers on aperçoit notre passerelle vers laquelle nous remontons.

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Un dernier regard vers le gouffre!

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    D'anciens supports apparaissent dans la falaise, ce site touristique est très anciens!

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Après la visite des gorges, nous remontons en direction de Tête Noire pour nous trouver une place de pique-nique.

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Un joli sentier, mais vertigineux!

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Pour le retour, nous redescendons vers le Trient, au fond de la Vallée, là où il retrouve l'Eau Noire qui arrive de la France (Vallorcine).

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Un pont nous permet de traverser le Trient et nous longeons le torrent qui se calme et gazouille. Le lieu est très sauvage, on n'y accède qu'à pied!

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Le jaune des tussilages...

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Une nouvelle passerelle, avant de quitter le torrent et de remonter en direction de Finhaut.

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Le soleil printanier tape dur dans cette pente raide et cette remontée est pénible!

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    Un dernier coup d’œil vers le fond de la Vallée pour se dire que l'on arrive bientôt à Finhaut!

    Nous avons fait le déplacement en train, mais on peut aussi rejoindre les Gorges de Tête Noire en voiture, il est possible de s'arrêter sur la route de la Forclaz, entre le village de Trient et Châtelard.

    Les gorges mystérieuses de Tête Noire

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    Je vous abandonne une petite semaine! Quelques jours d'escapade à Nantes, peut-être vous croiserai-je au Salon Pour l'Amour du Fil?

    Belle semaine!


    1 commentaire
  •  

    Les marais de Guin (Canton de Fribourg)

    Se pauser et poser (31)

     

    Avant de flâner dans cette réserve naturelle, penser au temps qui passe, à ces milliers d'années qu'il a fallu pour que ce milieu humide se développe et puisse accueillir une diversité d'espèces animales et florales. Songer à quelle rapidité l'homme peut détruire de tels lieux, en prélevant la tourbe, en y déposant ses déchets ou en construisant une autoroute à ses côtés. Heureusement, cet espace, protégé depuis 1975, a retrouvé une dimension sauvage où l'on peut pénétrer grâce à des sentiers aménagés.

    Se pauser et poser (31)

    Se pauser et poser (31)

     

    Autour des plans d'eau, le printemps est à peine sorti...

    Se pauser et poser (31)

    Se pauser et poser (31)

    Se pauser et poser (31)

     

    Heureusement, les prunelliers offrent quelques fleurs!

    Se pauser et poser (31)

    Se pauser et poser (31)

     

    Un observatoire nous permet de prendre de la hauteurs...

    Se pauser et poser (31)

    Se pauser et poser (31)

     

    Malheureusement pas trop d'oiseaux à observer à ce moment-là...

    Une jolie vue par contre sur la végétation!

    Se pauser et poser (31)

     

    Les saules sont en fleurs...

    Se pauser et poser (31)

     

    ... alors que les plantes aquatiques se présentent encore en mode hivernal!

    Se pauser et poser (31)

    Se pauser et poser (31)

     

    Et pour entendre les crapauds, il faudra patienter un peu!

    Se pauser et poser (31)

     

     En attendant, on prend du bon temps en admirant Monsieur Colvert!

    Se pauser et poser (31)

     


    3 commentaires