•  

    Baignoire dans mon petit jardin

    Point d'eau (52)... le dernier

     

    Et c'est ainsi que s'achève le fil rouge qui a animé mon blog tous les vendredis depuis une année! Un immense merci à vous qui m'avez suivie et encouragée dans cette démarche!

    Dans la Galerie Photos (à gauche), vous pouvez retrouver les photos des 52 points d'eau!

    J'ai pris beaucoup de plaisir à saisir ces points d'eau simples ou plus sophistiqués, actuels ou anciens, là où l'eau est distribuée, stockée, utilisée... Au cours de mes balades, mes escapades ou mes déplacements quotidiens, c'est devenu un réflexe de repérer les fontaines, abreuvoirs, robinets... Peut-être est-ce pareil pour vous qui me suivez fidèlement! Cette démarche m'a permis également de prendre mieux conscience de la valeur de ce liquide!

    Drôle de coïncidence, je termine cette aventure alors que la sécheresse sévit dans nos régions: restriction d'eau, approvisionnement spécial dans les alpages pour le bétail, incendies... J'ai pu constater d'ailleurs que des fontaines habituellement bien fournies sont à sec en ce moment. Sachons donc apprécier cette eau si précieuse et en prendre soin!

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    Dans mon album photos figurent déjà quelques prises sur un nouveau thème! Pas de panique, je reviens prochainement avec un feuilleton du vendredi!


    1 commentaire
  •  

    Des petites échevettes s'impatientaient sur ma table ainsi que les magnifiques livres de Yumiko Higuchi, il était temps de m'en occuper pour mettre en route un petit projet.

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Un morceau de toile teinte l'été dernier avec des fleurs de bruyère, parfait pour accueillir ces fils teints également avec des matières végétales venant de Teinture Sauvage

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Pour reporter un dessin de broderie sur une toile j'utilise habituellement la table lumineuse. J'en ai fabriqué une (vous pouvez voir les explications ici) et je m'en sers souvent.

    Pour cette fois,comme le tissu est assez épais et plutôt foncé, ça ne fonctionne pas très bien. J'ai donc opté pour la technique du papier craie.

    Je recopie le modèle sur une feuille de papier calque (également si je travaille avec la table lumineuse) puis je repasse sur le trait avec une pointe en plaçant le papier craie entre le tissu et le modèle. Petit truc: j'ai mis sous le tissu une feuille de papier ponce afin qu'il ne glisse pas!

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Pour ma part, je trouve que le trait laissé par la craie est épais. J'ai constaté que ma broderie est généralement plus jolie et nette si le trait est précis et fin.

    C'est pourquoi, dans ce cas, je repasse sur le dessin avec un feutre fin indélébile!

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Pas question d'avoir la tremblote ni de faire un faux pas, la marque ne s'efface plus!

    Depuis longtemps, je me sers des feutres Edding (traditionnellement utilisés par les dessinateurs en bâtiment)...

    Au bord de ma table... petit projet

     

    J'en ai trois que je garde dans une jolie pochette

    Au bord de ma table... petit projet

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Pointe fine, couleur qui marque bien les toiles et ne goutte pas, et durée de vie très longue!

    Bien sûr, j'utilise aussi les feutres FriXion, surtout quand je sais qu'il faudra effacer les traits ou quand je ne suis pas sûre de mon coup. Mais la pointe la plus fine est 0,5 et elle ne marque pas si bien la toile.

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Pour le travail avec l'oiseau, j'ai pris du 0,1 et ici pour le papillon, du 0,3

    Au bord de ma table... petit projet

     

    Pour l'instant, je n'ai pas trouvé le stylo idéal pour reproduire un dessin précis sur une toile très foncée. J'en ai testé plusieurs, mais pas convaincue! Si vous avez des suggestions...

     

    Au bord de ma table... petit projet

     


    2 commentaires
  •  

    Déjà des couleurs de fin d'été au bord du chemin!

    Au bord du chemin... cueillette

     

    Les myrtilliers rougissent, mais ils sont aussi bien chargés!

    Au bord du chemin... cueillette

     

    Heureusement, j'ai ma petite boîte dans le sac, je vais la remplir!

    Au bord du chemin... cueillette

     

    Reste un dilemme: vais-je les faire en dessert ou tenter de teindre un bout de toile? Tous les deux, mon capitaine!

    Au bord du chemin... cueillette

     

    Par contre, pour le bouquet de rumex...

    Au bord du chemin... cueillette

     

    ... la question ne se pose pas: tout dans la casserole pour la teinture!

    Au bord du chemin... cueillette

     

    Ça mijote joliment...

    Au bord du chemin... cueillette

     

    ... et le résultat, un rose pâle me plaît bien!

    Au bord du chemin... cueillette

     

    Pour le résultat avec les myrtilles, il faudra attendre, elles doivent macérer 3 jours!


    6 commentaires
  •  

    Avec grand plaisir, je poursuis mes broderies sur la toile parée d'empreintes végétales. Un projet destiné à la réalisation d'un livre textile.

    Des prairies à la toile

     

    Les 2 premières pages...

    Des prairies à la toile

     

    ... et les 2 suivantes sont (presque) terminées

    Des prairies à la toile

    Des prairies à la toile

    Des prairies à la toile

     

    Mes courses en montagne m'ont inspirée et je me suis amusée à créer des fleurs brodées à partir de ce que j'ai rencontré au bord des sentiers! Pas très cohérent d'un point de vue botanique, mais tant pis!

    Les trèfles bruns...

    Des prairies à la toile

     

    ... parfaitement dans les tons des impressions.

    Des prairies à la toile

     

    Les herbes folles (je les appelle ainsi, trop compliqué à trouver leurs noms!)

    Des prairies à la toile

     

    ... légères, pour éviter de trop cacher les empreintes!

    Des prairies à la toile

    Des prairies à la toile

    Des prairies à la toile

    Des prairies à la toile

     

    L'anthyllide, au nom barbare, qui est très commune en plaine également et s'étale en tapis dorés...

    Des prairies à la toile

    Des prairies à la toile

     

    ... plutôt facile à inventer sa version brodée!

    Des prairies à la toile

     

    Comme vous avez pu voir sur les images, toujours des bestioles qui volettent autour des plantes, comme en vrai!

    Des prairies à la toile

     

    Elles me permettent même de cacher des taches non prévues sur la toile!

    Des prairies à la toile

     

    Voilà, il me reste une moitié de livre textile à terminer... à suivre...

    Des prairies à la toile

     


    6 commentaires
  •  

    Alpage de Moiry

    Bar à vaches avec jolie terrasse

    Point d'eau (51)... l'avant-dernier


    votre commentaire
  •  

    Se lever de bon matin, au milieu des montagnes, et profiter de la lumière du soleil levant, 

    Départ de Chanrion

     

    Se mettre en route dans la fraîcheur...

    Départ de Chanrion

     

    ... et se sentir prête à attaquer le col de Tsofeiret, là juste en face, en se demandant où passera le sentier!

    Départ de Chanrion

     

    Ecouter le vacarme des torrents glaciaires.

    Départ de Chanrion

    Départ de Chanrion

     

    Admirer le paysage et le rocher travaillé et poli par d'anciens glaciers...

    Départ de Chanrion

     

    ... et franchir le col de Tsofeiret...

    Départ de Chanrion

     

    ... en admirant au passage une petite joubarbe

    Départ de Chanrion

     

    Contempler le lac de Tsofeiret en contre-bas...

    Départ de Chanrion

     

    ... le Grand Combin, comme on n'a pas l'habitude de le voir!

    Départ de Chanrion

     

    Profiter d'un sentier qui monte en douceur pour s'arrêter auprès de la gentiane champêtre...

    Départ de Chanrion

     

    ... et de l'étoile d'argent, eh oui encore elle!

    Départ de Chanrion

     

    Songer au réchauffement climatique en voyant les glaciers qui fondent si vite et se retirent en laissant les moraines esseulées.

    Départ de Chanrion

     

    Dans un dernier gros effort, attaquer la grimpette...

    Départ de Chanrion

     

    ... pour atteindre le col de Lire Rose, au pied de la Ruinette.

    Départ de Chanrion

    Départ de Chanrion

     

    Seuls au monde à 3065 m, savourer la splendeur des lieux et un bon petit pique-nique!

    Départ de Chanrion

     

    Redescendre par le même sentier en comprenant pourquoi ce col se nomme Lire Rose

    Départ de Chanrion

     

    S'extasier devant cette belle roche et les petites merveilles qui s'y cachent.

    La campanule du Mont Cenis

    Départ de Chanrion

    Départ de Chanrion

     

    La linaire

    Départ de Chanrion

     

    Le saxifrage à deux fleurs

    Départ de Chanrion

     

    et toujours présente dans ce genre de lieu, la silène acaule, bien installée sur son petit coussin!

    Départ de Chanrion

     

    Faire une petite pause

    Départ de Chanrion

     

    en regardant le glacier du Brenay.

    Départ de Chanrion

     

    Poursuivre la route en repassant par le col de Tsofeiret et descendre vers le lac...

    Départ de Chanrion

     

    ... pour suivre le sentier qui rejoint le barrage de Mauvoisin mais par l'autre rive.

    Se dire que les prés sont plus maigres de ce côté, peu de fleurs par ici!

    Départ de Chanrion

     

    Repérer cependant les pieds de chat (avec des coussinets, comme les vrais!)

    Départ de Chanrion

     

    Reconnaître l'endroit où nous sommes passés la veille, sous les glaciers, à travers les moraines...

    Départ de Chanrion

     

    ... et voir le bout du lac de Mauvoisin se rapprocher!

    Départ de Chanrion

     

    Passer par les anciennes écuries du Giétro avec sa maison en pierres, voûtée à l'intérieur, typique du Val de Bagnes.

    Départ de Chanrion

     

    Revoir de loin tous les torrents traversés lors de la montée.

    Départ de Chanrion

     

    S'émerveiller devant la chute qui plonge dans le lac

    Départ de Chanrion

     

    Apprécier la fraîcheur des tunnels qui arrivent au barrage...

    Départ de Chanrion

     

    et voir le bout!

    Départ de Chanrion

     

    Deux merveilleuses journées de randonnée pour terminer en beauté ce séjour à la montagne! Cette région de Chanrion se mérite, mais elle est très sauvage et ça vaut l'effort!

    Voici la carte du parcours du jour et le lien ICI si vous voulez agrandir ou élargir!

    Départ de Chanrion

     

    Un grand merci à vous qui m'accompagnez!

    Je vous souhaite une belle journée!


    7 commentaires
  •  

    Dernier bol de fraîcheur pour terminer les vacances avant de redescendre vers la plaine. Une randonnée qui nous emmène dans le Haut Val de Bagnes, départ du Barrage de Mauvoisin.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    On commence par traverser des tunnels et on jette un coup d'oeil par les ouvertures!

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    On quitte la route de terre qui longe le lac et on s'engage sur un sentier qui s'élève et suit la vallée mais un "étage" plus haut.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Beaucoup d'eau et de cascades tout au long du chemin, heureusement, des ponts sont aménagés!

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Au-dessus de nos têtes, neige et glaciers fondent...

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    ... l'eau dévale vers le lac

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Nous traversons des prairies bien grasses où les fleurs s'épanouissent.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Cette fois-ci, impossible de rater les edelweiss, elles sont partout!

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Juste en train de fleurir!

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    En bouquet avec les asters des Alpes...

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    ... qui tapissent de leur violet et orange tous les prés alentours

    Vers la Cabane de Chanrion

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Dans ce foisonnement de couleurs, les insectes sont aux anges. Jolie rencontre avec l'apollon.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Très discrètes, les fleurs minuscules de la gentianes des neige. 

    Vers la Cabane de Chanrion

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    A ne pas confondre avec la gentiane de Bavière qui est aussi par là!

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Par endroits, le sentier devient aérien...

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    ... dans un cadre majestueux.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Et soudain, nous changeons de décor, nous franchissons une moraine: les prairies fleuries font place à la glace et la roche.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Un solide pont franchit le torrent glaciaire bien chargé en sable.

    Belle vue sur le glacier tout recouvert de pierres.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Un peu plus loin, une autre partie du glacier.

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Dans cette caillasse, quelques couleurs avec les épilobes de Fleischer

    Vers la Cabane de Chanrion

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Un peu plus loin, on retrouve des prés verdoyants et même des zones humides où poussent les charmantes linaigrettes.

    Vers la Cabane de Chanrion

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Nous avons maintenant largement dépassé le bout du lac et allons plonger dans le fond de vallée...

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    ... pour traverser un autre gros torrent...

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    ... et remonter péniblement...

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    ... pour arriver à la Cabane de Chanrion

    Vers la Cabane de Chanrion

     

    Ouf! La longue journée de marche est terminée, nous restons au refuge pour la nuit et profitons de cette fraîche soirée dans les montagnes!

    Vers la Cabane de Chanrion

     


    5 commentaires
  •  

    Val de Bagnes, alpage de Pindin (près de la Cabane Brunet)

    Point d'eau (50)

     

    Un abreuvoir à côté d'une machine à traire mobile, un outil pratique quand le troupeau est éloigné.

    Point d'eau (50)

     

    Les bêtes pâturent un peu plus haut...

    Point d'eau (50)

     

    Il y a pire comme cadre de vie pour les vaches!

    Point d'eau (50)

     

    Et vers 17 h le berger va les chercher pour la traite, c'est juste au moment où nous rentrons de randonnée.

    Point d'eau (50)

     

    Futur fromage à raclette de Bagnes, sûr qu'il aura bon goût avec ce que dégustent les vaches là-haut à 2400 m.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires